Les pages AMP

Chargement plus rapidement qu'une page classique

52.7%. C'est en 2016 la proportion d'utilisateurs qui naviguent sur internet avec leur mobile, plutôt qu'avec une machine de bureau.
Ce chiffre atteint même 3 utilisateurs sur 4 aux Etats-Unis par exemple. Dès lors, on comprend que les enjeux de l'internet mobile sont considérables.
Google l'a bien compris, et depuis un certain temps déjà. En plus de promouvoir les pages sécurisées, il a revu son algorithme de classement des pages lors d'une recherche : les pages "mobile friendly" obtiennent un meilleur score que celles qui ne le sont pas.
Non content de coller à la réalité des habitudes utilisateurs, il continue à en être acteur : les pages AMP sont arrivées.

Lancé par google, AMP (Accelerated Mobile Page) est un format de page qui est censé apporter au web mobile toute la rapidité dont il a besoin compte tenu de la spécificité des terminaux.
Il repose sur un certain nombre de principes :
- le format HTML AMP introduit des balises HTML particulières
- le contenu et les outils employés sont restreints : le javascript y est par exemple exclu, sauf sous sa forme AMP, AMP JS
- une page AMP est servie par les serveurs Google, lesquels hébergent en cache une version de la page

Dans les faits, c'est donc une page statique, basée sur HTML et CSS, qui est affichée dans le terminal mobile. La version lourde de la page coexiste pour affichage sur terminal de bureau.
D'un point de vue utilisateur, le gain est non négligeable : une page AMP est chargée en moyenne quatre fois plus rapidement qu'une page classique.
D'un point de vue rédacteur/éditeur cependant, l'enrichissement des pages est revue à la baisse : les médias, publicités par exemple, ont moins de place dans le contenu délivré.

Vous l'avez sans doute noter au passage, avec AMP, Google devient une passerelle entre l'utilisateur et le contenu. C'était déjà un peu le cas avec les pages mises en cache et le suivi Analytics. Une nouvelle fois, Google s'affirme comme un acteur novateur et incontournable...

Concrètement, AMP introduit de nouveaux outils dans les CMS : les plugins commencent à fleurir, aussi bien pour l'adaptation HTML que pour la validation du format.
Ces outils feront l'objet d'un prochain article.

Pages AMP – Le futur du web ?
Taggé sur :